Ce chien français a fière allure attire tout le monde. Ses expressions drôles et craquantes, ce chasseur charmeur s’adapte à toutes les situations.
Beaucoup de similitudes avec le Beagle (avec qui il est souvent confondu) et comme ce dernier, c’est un vrai trésor! Découvrez tout sur cette race de chien.

Les origines du Basset Artesien

Portrait du chien Basset artesienC’est à la fin du XIXe siècle que les amateurs de basset d’Artois et de basset français ont jumelé ces 2 races pour donner naissance au basset artésien normand. Il possède ainsi l’aptitude de la chasse du chien d’Artois et la beauté du basset français.
Ce chien du 6e groupe, section 1 est classé comme « petit chien », mais en réalité, il a un corps de grand chien sur des petites pattes. On le confond souvent avec le beagle ou le basset hound. (cf. article)

Ne pas se fier aux apparences!

Malgré son apparence de chien « pato », le basset artésien est un véritable chasseur dans l’âme. Sa tâche consiste à débusquer le gibier et à le suivre en « donnant de la voix » pour permettre aux chasseurs de la rejoindre. Son instinct de chasseur est très développé. En chasse, grâce à sa petite taille, il peut accéder partout et est extrêmement tenace. A le voir comme ça, son dynamisme ne saute pas aux yeux mais détrompez-vous, il peut aussi être très vif! Endurant, il va adapter sa vitesse à celle du gibier.  Très intelligent, il sait examiner les situations et sait faire la différence entre la chasse et la maison.

Un véritable chien de compagnie

Charmeur, il a la capacité de vous manipuler gentiment sans que vous ne le remarquiez! A la maison, il s’adapte facilement aux situations. Face aux enfants, il va faire attention car il sent que ce sont des êtres fragiles.  Avec ses maîtres, il est attentif, affectueux (voir pot de colle) mais en échange ne supporte pas d’être laissé à la maison.
Son regard rempli de confiance reflète son caractère: celui d’un chien d’humeur égale, toujours aimable!

Un chien de chasse qui un look amusant

Cette allure, cette démarche impériale et cette manière de n’en faire qu’à sa tête (parfois) en font un vrai personnage de télévision.
Intelligent, il a compris le potentiel attendrissant de son regard et la singularité de ses grandes oreilles.
Cependant, son physique bas et longiligne oblige ses propriétaires à prêter une certaine attention à sa santé.

Un chien « fragile »

Malgré ses qualités de chasseur, le basset artésien normand est un chien qui possède une fragilité avec ses membres. Jusqu’à la fin de sa croissance (12 mois), il est conseillé de les ménager. Éviter de la faire sauter et de prendre les escaliers car il peut s’abîmer les pattes et risque de le sentir en vieillissant.
De plus, ses longues oreilles (véritable attrape tout) demandent à être nettoyées très régulièrement.

Découvrez d’autres races de chiens :