Quand on ne connait pas la bête et qu’on voit ce qu’il devient à l’âge adulte, ça peut être effrayant de passer à l’adoption d’un animal de cette race de chien! Et c’est justement ce qui impressionne chez ce chien : le contraste qu’il y a entre son physique et son caractère. Découvrons ce que cache le colosse Dogue Allemand à poil dur :

Un physique intimidant

Le gigantisme du dogue allemand est un sérieux frein qui fait que très peu de gens choisissent d’emblée cette race, ce qui est d’autant plus légitime vu son gabarit. A la naissance, un chiot Dogue allemand à poil dur fait en moyenne 50 kg, mais déjà à partir de 4 mois, sa croissance s’accélère et à 1 an et demi, la silhouette très forte du dogue allemand est déjà très bien dessinée.
Un spécimen adulte peut faire :

  • 80 cm de hauteur et 80 à 90 kg pour le mâle, et
  • 72 cm de hauteur couplé à 70 à 80 kg pour la femelle

Le dogue est aussi reconnaissable à son pelage très caractéristique; on peut en retrouver 5 principalement :

  • L’arlequin: le dogue arlequin a un pelage blanc tacheté de noir. Ce pelage est le plus répandu et le plus recherché ;
  • Le fauve: le dogue fauve à un pelage semblable à celui d’un berger ; il est donc très beau ;
  • Le bringué: ce pelage est un peu comme du fauve zébré de noir.
  • Le noir: ce type de pelage est souvent très brillant mais ça donne un air très sombre au dogue
  • Le bleu: ce que les spécialistes appellent bleu est bien loin de la couleur bleue classique qu’on connait. Ce pelage rappelle plutôt un mélange de noir et de brun avec des reflets bleutés et du blanc par endroit (au niveau du coup).

Dans cette histoire de gabarit, la génétique n’est pas la seule responsable. En effet, le dogue allemand a un appétit vorace.

Une alimentation d’ogre

Le dogue allemand est un animal très gourmand. Toute cette masse lui vient bien de quelque part. En fait, ce chien peut ingérer jusqu’à 2 kg en un repas. De plus, vu sa taille, il a tôt fait de grimper sur la table à manger ou sur le plan de cuisine pour se servir dans les plats ou les casseroles. Il ne passe pas à côté des plats de pâte et tout ce qui intègre de la viande de bœuf surtout. Mais, toutes les viandes en général constituent un vrai régal pour lui.

Si vous avez vraiment envie d’en adopter un, pensez à ce qu’il vous coûtera financièrement pour le nourrir. Car si vous ne le savez pas, il vaudrait mieux vous préparer à l’investissement financier que ça demande. Cependant, toute cette extravagance cache un chien assez douillet.

Un chien a poil dur bien douillet!

Sous ses airs de gros dur, le dogue allemand n’est qu’un paresseux. Quand il est bien éduqué, il peut être très sociable. Il se montre très attachant et très fidèle à son maître. Mais parfois, il faut un peu le forcer pour obtenir de lui qu’il exécute un ordre. Il présente souvent un air las et flemmard qu’il faut de temps en temps bousculer.

Ce que certains prendront pour du paradoxe, en fait, n’en est pas vraiment un puisque si en plus de sa taille très dissuasive le dogue allemand devait avoir un caractère de cochon, ce serait un peu dommage. Malheureusement, cet atout qu’est sa taille est un ennemi fatal qui réduit son espérance de vie à 10 ans au plus. Il est enclin à souffrir de dysplasie et surtout de dilatation-torsion d’estomac à cause de son alimentation.

Découvrez d’autres races de chiens :